• w-facebook

L'histoire du Soldat de Plomb

Le spectacle est une relecture du Vaillant Soldat de Plomb, chef-d’œuvre de H. C. Andersen, qui témoigne des difficultés qu’avait le poète à affirmer sa singularité par rapport aux normes imposées par la société. La différence du petit soldat de plomb, celle de n’avoir qu’une seule jambe, lui vaut pourtant un destin exceptionnel, et la rencontre avec une danseuse aussi intrépide que lui. 

Au travers des yeux de la danseuse, le spectacle confronte de façon indirecte les thèmes de la différence, du rejet, de l’amour, et du destin particulier des artistes, qui traversent les œuvres du célèbre conteur danois.

Le spectacle combine théâtre et moments musicaux, chantés et dansés. Il s’adresse aux familles, et devrait plaire aussi bien aux enfants qu’à leurs parents et grands-parents. Pour une compréhension idéale, l’âge minimum est fixé à 7 ans, mais les plus petits enfants pourront eux aussi capter la magie du spectacle, de façon plus diffuse et moins rationnelle que leurs ainés, mais sans restriction.

Les œuvres musicales sont de compositeurs tels que Déodat de Severac, Satie, Reynaldo Hahn, Ravel, ainsi qu’une chanson, œuvre originale d’Harold Noben, composée pour conclure le spectacle.

Sur scène, une dame âgée lit le journal et les petites annonces. Qui est-elle ? Que cherche-t-elle ?

Le petit Pierre passe trois jours chez sa grand-mère, une vieille dame un peu revêche et légèrement toquée, qui passe ses soirées chez elle à lire les grands titres du journal et les petites annonces, à la recherche d’on ne sait quoi. Elle aime lui raconter des histoires, surtout celle du Soldat de plomb. Pourtant, elle évite de lui dire la fin, et semble s’emmêler les pinceaux entre diverses versions. Rêves et réalités se confondent et se mélangent peu à peu. A-t-elle oublié l’histoire originale ? Se trompe-t-elle volontairement ? Ou bien a-t-elle à cœur de raconter sa propre histoire, celle de son amour de jeunesse disparu ? Au fil du récit, on comprend qu’elle a un jour fait une rencontre, qui l’a libérée du sort qui aurait été le sien : discipline, danse, devoir – et que sa vie a pris un cours différent. Mais elle ne regrette rien. Si c’était à refaire, dit-elle, je le referais ! 

L’histoire est librement inspirée du conte de H. C. Andersen « le vaillant soldat de plomb », racontant les péripéties d’un soldat en plomb unijambiste, amoureux d’une ballerine, qu’il pense être comme lui, perchée sur une jambe unique. Elle fait référence aussi à d’autres contes d’Andersen, comme celui de « la Bergère et le ramoneur », et celui de « la Vieille Maison ». Le spectacle interroge la perspective différente de celle du soldat de plomb, la perspective féminine, celle de la danseuse.

L’histoire du soldat de plomb est un conte initiatique qui nous apprend, entre autres, qu’il n’y a jamais qu’une seule façon de comprendre les histoires, et de voir les choses.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now